Le projet SMART CAMPUS

Le projet « Smart Campus » propose de diminuer l’impact carbone du campus en installant un réseau local (« microgrid ») fourni par des énergies renouvelables, pour des usages mixtes. Le pilotage d’un réseau local indépendant est rendu possible par les technologies « smarts grids ».

Ce projet a été conçu dans le cadre d’un partenariat international en France/ Belgique, composé de grands groupes, PME, et laboratoire de recherche : INEO GDF-SUEZ, Laborelec, Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines, Alstom, Renault et Fondaterra. Il vise à être exemplaire, d’une part pour le développement d’autres smart campus, et d’autre part pour se déployer à l’échelle du quartier et de la ville.

Smart campus a été labellisé Eurogia + en novembre 2010, Cluster Européen sur la recherche et l’innovation dans les domaines de l’énergie et des Technologies de l’Information et de la Communication. L’objectif en 2011 va être de le mettre concrètement en place sur le campus de Saint-Quentin-en-Yvelines.

2014-12-26T17:18:34+00:00 1 November 12|Actualités|