Les acteurs mondiaux de la ville se réunissent à Bordeaux (FR)

Ce vendredi 3 avril aura lieu à Bordeaux le Forum Smart City Bordeaux Métropole co-organisé par La Tribune, Objectif Aquitaine et le Forum Live in a Living City. Introduit par Alain Juppé, Président de Bordeaux Métropole, l’événement réunira des experts internationaux de la ville et les acteurs de l’éco-système régional pour une journée d’échanges consacrée à l’innovation sociale, urbaine et technologique.

photo-1

Je suis très heureux de la tenue ce vendredi du Forum de la Métropole Citoyenne et Connectée à Bordeaux, qui bénéficie depuis le 1er janvier 2015 du statut de métropole. La raison d’être de cette journée de réflexion, de débats et de partage des bonnes pratiques est la vision de la ville que nous portons sur la scène internationale : une smart city humaine, citizen-centric, porteuse de nouveaux services et usages pour le citoyen.

Dans un monde fortement urbanisé, les villes constituent un enjeu majeur pour la qualité nos vies. Réfléchir à la « Smart City Humaine», à la Ville Vivante et à son futur s’avère donc essentiel. Au sein de la ville se croisent en effet une multitude de besoins et d’usages sociétaux qui se trouvent au coeur de notre devenir. Nous placons cette session sous le signe de la projection de nos vies dans la ville pour comprendre et anticiper ses transformations. La Ville, on le voit partout dans le monde, est un laboratoire exceptionnel à ciel ouvert d’idées et d’expériences. Un nouveau monde urbain émerge à la croisée de besoins sociétaux, de l’urbanisme, de l’intelligence ambiante et plus largement toute la connaissance transdisciplinaire qui contribue à forger les nouveaux paradigmes. Au même temps, le XXIème siècle apporte des révolutions technologiques majeures qui transforment nos vies. Au coeur de la réflexion, il s’agit de partager les visions, concepts, expériences dans cette voie qui place le citoyen au centre pour construire de nouveaux services et usages dans une ville transverse, vivante, décloisonnée.
Nous nous attacherons à mettre en avant les apports de l’intelligence sociale et urbaine, de l’innovation technologique à la lumière d’un brassage international de haut niveau et multisectoriel d’expertises, idées, opinions et expériences multiples.

Au-delà de la smart city technologique, notre réflexion concerne la transition urbaine et les mutations qu’elle engendre dans un monde urbanisé. Parce que la ville est avant tout un lieu qui réunit les hommes, un lieu de brassage, de création et de vie, parce qu’elle est aussi un espace fragile, traversé par de nombreuses tensions économiques, environnementales et territoriales, il nous paraît essentiel de penser d’abord la ville à travers le prisme de l’innovation sociale et urbaine.

Pour construire ensemble la ville vivante de demain, il est également crucial de s’inspirer des pratiques urbaines du monde entier. Le forum de Bordeaux sera donc placé sous le signe de l’international, avec la participation de grandes villes qui ont déjà mis en œuvre d’ambitieux programmes urbains : Médellin, Barcelone, Montréal et Bristol. Des représentants aussi de grands acteurs mondiaux comme l’Association Internationale du Développement Urbain (INTA), l’association mondiale des grandes métropoles Metropolis et le programme des Nations-Unies dédié au développement urbain UN-Habitat. Nous incarnerons nous-mêmes la métropole connectée, puisque nous aurons le plaisir d’entendre à distance de grandes personnalités comme Carlo Ratti, Directeur du Senseable Lab du MIT à Boston et Karuna Gopal, Présidente de la Fondation Futuristic Cities en Inde.

Le dialogue promet d’être fructueux avec les acteurs locaux, Bordeaux Métropole, les représentants de l’éco-système régional, de nombreuses start-up bordelaises ainsi que tous ceux qui participent à la démarche de création de valeur de la ville.

photo-2

Le programme de la journée a été organisé autour de quatre temps de réflexion :

  1. Territoires, regards croisés

Comment faire converger le défi de la métropolisation avec le besoin de garder une identité citoyenne dans le territoire qui le constitue ? Comment Bordeaux peut-elle construire cette “hyper proximité” à l’heure du changement d’échelle ?

  1. Quel projet urbain pour quels citoyens ?

Quelles actions opèrent la mutation urbaine indispensable dans ce siècle des villes ? Comment répondre aux exigences de plus en plus fortes des citoyens vis-à-vis de leur gouvernance en termes d’usages et de services ? Mobilité, sécurité, logement social, enjeux énergétiques, foncier, réseaux, infrastructures, espaces publics, économie de proximité, culture, loisirs, fiscalité, attractivité et qualité de vie.

  1. Durabilité dans nos villes, jusqu’où ?

La ville a une grande responsabilité dans le changement climatique, une question devenue primordiale aujourd’hui, notamment avec l’arrivée prochaine de la conférence mondiale sur le climat de décembre 2015. Quelles solutions doivent être explorées  quand nous parlons de Ville durable ?

  1. Le numérique nous connecte-t-il ?

Pour aller au bout de cette révolution numérique avec les nouvelles technologies et les profondes transformations qu’elle implique, il est nécessaire d’aborder avant tout les usages et les services nouveaux qu’elle rend possibles. Comment l’intelligence ambiante avec à la pointe le numérique, le Big Data et les technologies transforme-t-elle les usages ? Comment les écosystèmes, les startups, la French Tech, opèrent une création de valeur dans ce contexte de mutations qui vont s’amplifier dans les années à venir ?

Cette nouvelle édition du Forum Smart City à Bordeaux marque une nouvelle étape dans notre démarche de mobilisation, à l’échelle internationale, en faveur d’une ville vivante, sensible, humaine. Les prochaines éditions du Forum se tiendront à Marseille le 25 Septembre, Lorca en Espagne le 17 juin et Paris les 26 et 27 novembre, à la veille de l’ouverture de la COP 21. En parallèle, avec notre feuille de route et la vision que nous portons sur la scène internationale, l’ensemble de ces actions trouvera son aboutissement en octobre 2016 lors du forum mondial Habitat III à Quito porté par les Nations-Unies. Nous prolongerons dans les médias les débats nés lors de ces forums afin de les faire connaître au plus grand nombre.

À l’heure où tous les acteurs prennent conscience du poids de l’urbanisation mondiale nous faisons quant à nous le pari d’une ré invention urbaine fondée sur l’inclusion sociale et les apports de la technologie.